Logo Fédération Française Aéronautique, avion, vol moteur
Les Championnats du Monde 2015 de Voltige Unlimited auront lieu en France !
../News/2013102011001848_voltige2013web.gif

Réunie le week-end du 9 au 11 novembre, la Commission Internationale de Voltige Aérienne de la Fédération Aéronautique Internationale a retenu la candidature présentée par la FFA. Décision d’attribution qui a tout de suite suscité une grande vague d’enthousiasme parmi nos pilotes et tout particulièrement, bien sûr, dans la communauté des voltigeurs.

La FFA s’était préparée de longue date pour présenter cette candidature, et elle a anticipé les principes d’organisation de cet évènement sportif de niveau mondial pour que ce grand rendez-vous soit tout d’abord une réussite sur le plan sportif mais qu’il soit aussi l’occasion de mettre en valeur l’aviation légère et de loisirs dans son ensemble, compte tenu de la place de la politique sportive dans la politique fédérale.

La FFA, plus importante fédération aéronautique d’Europe, bénéficie de solides soutiens institutionnels. Elle sera naturellement à la hauteur de la confiance qui lui a été témoignée, elle en a la capacité.  

Le comité d’organisation, sous la responsabilité du Bureau Directeur de la FFA et de sa direction technique nationale est d’ores et déjà en cours de constitution et sera opérationnel avant la fin de l’année 2013.

Dans la foulée seront rapidement concrétisés les principes d’organisation prévus lors de la candidature, et notamment pour élaborer un échéancier, pour se rendre sur les terrains candidats afin de proposer à l’exécutif fédéral la liste des plateformes susceptibles d’accueillir ce championnat en prenant en compte l’ensemble des paramètres sportifs techniques, mais aussi les éléments organisationnels et financiers. 

Le choix définitif de la plateforme appartiendra au comité directeur de la FFA qui se tiendra à la fin du 1er trimestre 2014, pour une manifestation programmée en seconde partie 2015, avant cette échéance toute déclaration de tel ou tel ne serait que spéculation contre-productive.


-o-



Dernière minute, samedi 9 novembre, en direct de TAllinn en Estonie :

Nos délégués français à la Commission Internationale de Voltige Aérienne (CIVA), Mathieu Roulet et Pierre Varloteaux, nous annoncent que la candidature française a été acceptée par la Fédération Aéronautique Internationale.

Les Championnats du monde de Voltige Unlimited 2015 auront lieu en France ! Les derniers championnats du monde qui  se sont tenus en France étaient à Muret en 2000.

L’étape suivante consistera à choisir l’aérodrome qui accueillera cette grande manifestation sportive.

A suivre !

-o-

La France au plus haut sur les podiums en voltige aérienne !

Samedi 20 octobre, l'équipe de France de voltige aérienne Unlimited(1) a reconquis le titre de champion du monde à l’issue de dix jours d'une éprouvante compétition au Texas, Etats-Unis.

En individuel, Aude Lemordant est médaille d’or au classement féminin tandis que le capitaine François Le Vot offre à la France le titre mondial au classement général ! Ces titres individuels sont complétés par le titre en équipe : la France est médaille d’or sur tous les tableaux.

Les excellents résultats de l'équipe de France consacrent la suprématie mondiale de la voltige aérienne française.

Le classement final :

Classement général individuel :
                1 – capitaine François Le Vot (France)
                2 –  Mikhail Mamistov (Russie) 
                3 – Gerald Cooper (GB)
 
Classement féminin individuel :  
                 1 – Aude Lemordant (France) 
                 2 – Svetlana Kapanina (Russie)
                 3 – Kathel Boulanger (France)
 
Classement par équipe :
                 1 - France
                 2 - États-Unis
                 3 - Russie

L’équipe de France de voltige aérienne s’est brillamment distinguée et les français occupent donc les places suivantes :
 
1e Capitaine François Le Vot, 4e Olivier Masurel, 8e Capitaine François Rallet, 9e Nicolas Ivanoff, 10e  Alexandre Leboulanger, 12e Aude Lemordant, 15e Baptiste Vignes, 18e Kathel Boulanger, 21e Capitaine Pierre Varloteaux, 24e Mikaël Brageot.
 
La Fédération Française Aéronautique félicite chaleureusement les pilotes, l'entraîneur Coco Bessière, le team manager Jérôme Houdier, les mécaniciens, et la Direction Technique Nationale pour avoir hisser haut les couleurs de la France à l'issue de 10 jours de compétitions perturbés par du vent fort et des pluies intermittentes devant les 60 pilotes représentant 18 pays.

Ces résultats ne sont pas le fruit du hasard.La grande force de la voltige Française est de bénéficier d’une préparation structurée et organisée qui met l’accent sur la cohésion du groupe. L’équipe de France est composée de dix pilotes : deux femmes et huit hommes, dont trois pilotes de l’Armée de l’air. Le groupe est ainsi doublement mixte : hommes/femmes, civils/militaires. La particularité de l’équipe de France est le niveau très homogène des pilotes qui la composent. La particularité de l’équipe de France est le niveau très homogène des pilotes qui la composent … d’où les résultats !

La Fédération Française Aéronautique se réjouit de ces résultats qui s’inscrivent dans sa mission de promotion de l’aviation légère et sportive. Rappelons que la grande force des pilotes français, par rapport à leur compétiteurs, est justement de bénéficier du soutien d’une Fédération et du réseau des aéro-clubs qui identifient, développent et promeuvent les talents.

Ces excellents résultats sont de bon augure pour le prochain Championnat du monde en 2015 qui pourrait se dérouler ... en France !

-o-

Revivez ci-dessous l'aventure américaince de l'équie de France de Voltige Unlimited. Des récits réguliers pendant la phase de préparation, et des nouvelles quotidiennes pendant la compétition à partir du 9 octobre. 


Vendredi 18 (matin) : 

Jeudi a été une belle journée ensoleillée et peu ventée qui a permis des vols toute la journée. 45 pilotes ont pu présenter leur programme libre. A l'issue, on retiendra la stabilité de la tête de classement avec l'indétrônable russe Mamistov devant le français Francois Le Vot, le beau tir groupé des américains qui se placent en tête du classement par équipe et la bonne performance d'Aude Lemordant qui conforte sa place de leader chez les femmes. Olivier Masurel revient dans le top 10 tandis que le capitaine François Rallet effectue un beau vol, mais perd de précieux points sur une figure impropre. 

Vendredi les derniers pilotes s'élanceront pour le programme libre. Et dès 7 heures l'organisateur et le jury réuniront les chefs d'équipe pour décider ou non le vol du 1er inconnu. 

Avec deux programmes seulement, le championnat peut certes être validé mais laisserait sur leur faim les français qui sont traditionnellement plus forts dans le programme inconnu. 

Le President de la FFA, Jean-Michel Ozoux, ainsi que le Secrétaire Général Adjoint FFA, Kevin Dupuch, ont rejoints l'équipe en soirée.  A noter la présence de supporters qui ont fait le déplacement depuis Caen, Paris ou Dijon.


Jeudi 17 octobre au matin :

Ça vole enfin au Championnat du Monde ! 

Les voltigeurs ont pu prendre l’air hier mercredi 16 octobre afin de terminer les passages pour le programme connu. A l’issu des vols de tous les compétiteurs un premier classement a pu être établi. Les français se positionnent de manière satisfaisante : 

2e : Capitaine François Le Vot  
6e : Alexandre Leboulanger
7e : Aude Lemordant (1ère au classement féminin !)
9e : Nicolas Ivanoff
10e : Capitaine François Rallet
13e : Mikaël Brageot
14e : Capitaine Pierre Varloteaux
16e : Olivier Masurel
19e : Baptiste Vignes
23e : Kathel Boulanger

La météo s’annonce clémente pour la journée de jeudi. La compétition se poursuit avec le programme « libre ». Le tirage au sort électronique, permettra aux Français de passer dans le milieu du tableau, évitant ainsi d'ouvrir le bal ou de clôturer après une longue journée.

Mercredi 16 octobre matin : 

Aucun de vol n'a eu lieu mardi 15, toujours en raison des conditions météo. 

Le jury de la compétition a réuni les chefs d’équipe pour discuter et voter des adaptations du règlement pour cette compétition, conformément au règlement CIVA pour ces situations exceptionnelles.

Les débats et propositions ont portées sur l’augmentation du maximum de vent autorisé pour la compétition (dans les conditions normales celui-ci est de 12m/s de face et 8m/s vent de travers soit respectivement 22 kt et 14,8 kt), mais aussi sur la nécessité ou non de garder les juges de cadre qui évaluent les sorties de zone d’évolution.

Une augmentation significative de la force du vent rend plus difficile l’évolution dans ce volume d’1 Km3, mais déforme également les figures qui doivent être vues et jugées selon des critères de notation très codifiés. Les sorties sont alors plus fréquentes (donc pénalité de 30 points pour chaque sortie) et l’évaluation par les juges devient alors plus difficile puisque les figures peuvent être très déformées.

L’organisateur souhaite augmenter cette norme vers 20m/s ce qui nous parait tout à déraisonnable (soit 37kt). L’équipe de France va proposer un dépassement du vent n’excédant pas les 14 m/s de vent de face et 8m/s de côté. Cette valeur nous semble la plus respectueuse de l’équité entre les différents concurrents et garante de la sécurité des vols.

En effet, au-delà de cette limite les conditions seraient trop disparates entre un concurrent qui volerait par exemple un matin avec 12m/s de vent, tandis qu’un autre  pourrait bénéficier d’un vent très défavorable  16 m/s l’après-midi. Le vol n’est alors plus du tout le même et le champion du Monde pourrait-être celui ayant bénéficié des meilleurs conditions de vent.

Par ailleurs, en atmosphère turbulent, le risque de dépassement du facteur de charge est bien plus important si la force du vent est augmentée. Nous souhaitons prémunir tous risques de ce type en proposant cette limite de 14 m/s.

Depuis plusieurs jours, l’impatience des concurrents se fait ressentir. Lors de discussion avec nos concurrents certains sont prêts à déroger sur de nombreuses conditions météo dans le but unique de voler, peu importe le résultat. Chaque équipe a investi beaucoup d’argent pour ce déplacement aux USA et la tentation est grande pour certains d’accepter toute décision allant dans ce sens.

Pour qu’une augmentation du vent soit acceptée, il faudra la majorité simple de représentant de chaque pays. Pour les autres modifications règlementaires telles que la suppression des juges de box il faudra la majorité des 2/3.

A l’issue du vote de chaque pays, la compétition pourrait reprendre avec des données différentes que celles que nous rencontrons habituellement. Les conditions de vols risquent d’avoir une incidence directe sur la détermination du prochain champion du Monde 2013.

Au sein de l’équipe de France la bonne cohésion de l’équipe aide à gérer cette attente dans de bonnes conditions. Tous sont concentrés sur la conduite et la réussite de l’objectif : remporter le titre.  Même si les possibilités de terminer le championnat se resserrent, cela reste aujourd’hui réalisable.

Compte tenu des aléas climatiques, l’organisateur prévoit des animations qui maintiennent une certaine dynamique entre les équipes. Nous avons participé hier à un concours entre équipe de construction d’avion en carton, avec une épreuve de lancer (type avion en papier). Nous disposions pour cela d’un carton de grande dimension et un rouleau de ruban adhésif. Chaque équipe à jouer le jeu dans une ambiance très amicale. Visite de musée aéronautique, spectacle de rodéo et Casino, etc.

La journée de mercredi sera certainement une journée décisive pour la poursuite de la compétition.

Lundi 14 octobre matin : 

Depuis quelques jours, les conditions météorologiques aux Texas empêchent la progression normale de ce championnat du Monde.

Samedi, seuls cinq concurrents ont pu passer dans la journée. Dimanche les vols ont été annulés en raison d’un vent plus fort que les limites imposés pour la compétition (12m/s).

De nombreux débats ont lieux entre la direction de la compétition et les pilotes car le réglement permet de dépasser les limites imposées après accord des pilotes. Le directeur de compétition américain, Chris Rudd, propose une augmentation du vent à 20m/s soit 37 nœuds. Cette proposition n’est pas du tout raisonnable pour la France. Dans ces conditions de vent les figures sont déformées par le vent. Le jugement devient alors plus difficile en atmosphère turbulent et le risque de dépassement de facteur s’accroît  dans ces conditions météorologiques. L’équipe de France ne souhaite donc pas dépasser les 14m/s de vent à condition qu’une interruption soit possible et que le plafond soit d’au minimum de 1050 m. Les avis sont très divergents et les votes parfois serrés.

Le prochain briefing est reporté au lundi 14 à 12h (Heure locale).

Pour le moment nos sportifs Français sont très bien placés sur cette épreuve de programme N°1 (Connu), mais il reste encore 20 concurrents à passer. Parmi eux, Baptiste Vignes, Nicolas Ivanoff, Aude Lemordant et Alexandre Leboulanger ont la capacité de s’insérer dans les plus hautes places du classement.

Pour valider la compétition il est nécessaire de finir au moins le programme N°2 (Libre) sur les 4 programmes du championnat.

Une amélioration de la météo est prévue dans les jours prochains, mais le vent fort prédomine dans cette région des USA, rendant les conditions de compétition en dehors de la réglementation sportive. 
Nous espérons pourvoir finir ce championnat si la météo ne tarde pas trop à s’établir au beau temps.

Tous les résultats des concurrents sur : 


Vendredi 11 octobre (matin) : 

WAC 2013, après la première journée de compétition : 

Le fort vent a perturbé la première journée de compétition. Après une réunion avec les pilotes sur les limites acceptables, les vols ont pu débuter dans l’après-midi. 

Seuls 2 pilotes français sur 10 ont pu voler, mais ils ont mis la barre très haute : n° 1 et n° 3 pour le programme « Connu ». Mais attention, de nombreux favoris vont voler aujourd’hui pour ce programme. 

A suivre…

Jeudi 10 octobre : 

Ordre de passage des pilotes français à l’issue du tirage au sort : 

N° 2 : Olivier Masurel
N° 12 : Cne François Rallet
N° 23 : Kathel Boulanger
N° 28 : Mika Brageot 
N° 32 : Cne Pierre Varloteaux
N° 36 : Cne François Le Vot 
N° 38 :  Baptiste Vigne
N° 43 : Nicolas Ivanoff
N° 48 : Aude Lemordant 
N° 57 : Alexandre Leboulanger

Allez les Bleus !!! 


Mercredi 9 octobre, Sherman, Texas : 

Ouverture officielle des championnats du Monde de voltige Unlimited ! 

Après le stage d’entrainement au Kansas, nos pilotes ont eu quelques jours pour s’entrainer dans le Box de compétition de Sherman, Texas.

Ces vols d’entrainement ont également permis d’évaluer le niveau global des autres concurrents. Coco Bessière estime que ce championnat est très ouvert : si un grand nombre de nos pilotes Français peuvent prétendre au titre de champion du Monde, de nombreux autres pilotes étrangers ont un niveau très homogène (Russe, Anglais, Américain).

La concurrence va être rude et la compétition s’annonce serrée.
Il faut également noter la présence de compétiteurs ayant une très longue expérience dans le circuit des compétitions de voltige qui font leur retour : Patrick Paris (Hors concours, Champion du Monde en 1998), Nikolay Timofeev (USA, concurrent direct de Claude Bessière dans les années 1990), Debby Rihn-Harvey (USA).

Pour ce premier jour de compétition officielle, le briefing pilote et le tirage au sort de l’ordre de passage du programme connu constituent les temps forts de la journée. Ce tirage au sort tient une part importante pour ce début de compétition, car il déterminera pour chaque pilote la position dans laquelle il volera face à la concurrence mondiale.

Il est préférable dans ce contexte de tirer plutôt un numéro de milieu de tableau afin de profiter des vols des précédents concurrents, permettant ainsi d’analyser la stratégie de positionnement des figures en fonction de l’orientation et la force du vent.

A la fin de ce briefing, les équipes défileront avec leurs drapeaux respectifs vers la tribune officielle d'où le Président de la CIVA prononcera l'ouverture de la compétition.

Jeudi 3 octobre, Newton, Kansas : 

Les vols d’entrainement ont repris à Newton, Kansas, après deux jours de repos.

Les pilotes volent chaque matin sur un programme "inconnu-libre" tandis que les après-midi sont consacrées aux programmes libres ou à l’enchaînement d’un petit nombre de figures pour affiner les acquisitions techniques.

Pendant que nos pilotes s’entrainaient, Jérôme Houdier, Team Manager et le Capitaine Fabrice Camliti de l’EVAA sont intervenus au Newton High School, auprès d’élèves apprenant le Français, afin de faire la promotion de notre activité sportive. Super expérience pour tous !

En fin de journée, les représentants de la ville de Newton ont très chaleureusement invités l’équipe de France à un diner spécialement prévu à son attention avec un duo de guitariste jouant de la musique de Cowboy). A 21h nos pilotes étaient cependant tous dans leurs chambres pour travailler leurs programmes "inconnu" du lendemain matin.

Dernière demi-journée de vols sur Newton, Kansas, ce jeudi 3 octobre avant de rentrer sur Sherman, Texas, pour l'entrainement officiel.

Vendredi matin à 8h (heure locale), il appartiendra aux pilotes Français d’ouvrir les entraînements officiels sur le site de compétition. Chaque pilote ne disposera que de 20 minutes dans le box de compétition, avant que le programme connu des WAC 2013 ne commence.

L’équipe de France rejoindra ensuite un terrain annexe à Sherman (El Reno certainement) du 5 au 8 octobre, faute de pouvoir voler à nouveau sur le terrain de compétition (le site de compétition étant fermé au bénéfice d'une école de pilotage entre le 6 et le 8 octobre !).


Jeudi 26 septembre 2013, Jérôme Houdier, Team Manager de l'équipe de France :

"Bonjour à tous,

Une dizaine de jours viennent maintenant de s'écouler depuis notre arrivée sur le territoire américain.

Nous sommes tous enfin réuni à Newton pour notre stage d'entraînement, après quelques contraintes organisationnelles :

- Les avions de Mika et Nicolas ont été bloqué en douane plus longtemps que cela était prévu. Ils ont pu remonter leurs avions seulement le 23 septembre dernier et ainsi finir par nous rejoindre à newton (Kansas) le 24/09. Nous y étions depuis le 22 au soir.

- Gilles LUCAZEAU accompagné d'Alexandre LEBOULANGER, restés à Sherman pour aider au remontage des avions, sont remontés à Newton par la route après 14 heures de trajet au lieu de 5h20, suite à un incident de route.

- Casse de l'Extra 330 SC de l'EVAA suite à une collision avec un objet certainement au décollage de Sherman pour Newton. Résultat, un gros trou dans le plan fixe de l'empannage. Gilles Lucazeau aura terminé la réparation demain. Le Capitaine François Rallet pourra voler de nouveau avec son avion, demain après-midi.

Comme vous pouvez le constater les mécaniciens sont fortement sollicités en ce début de séjour. Leur investissement et motivation est très apprécié de tous.

L'accueil sur l'aéroport de Newton est extraordinaire. Je savais que notre arrivée serait appréciée, mais je n'avais pas imaginé autant de motivation et d'excitation de la part des élus de la ville et des responsables d'aéroport.

Toute l'équipe a été invité hier par le Maire de la ville de Newton pour son conseil municipal.  Pour cette occasion j'ai eu l'occasion de remercier les élus et présenter toute l'équipe, tandis que Kathel a pu expliquer l'objectif de notre venue à Newton. A cette occasion, nous avons remis au Maire de Newton le drapeau de la France dédicacé par l'ensemble de l'équipe de France. Les élus nous ont chaleureusement remerciés.

L'aéroport souhaitant faire également de la communication autour de notre venue, journalistes et photographes viennent au terrain pour découvrir et partager avec nous cette passion commune de l'aéronautique. L'aérodrome met à notre disposition un hangar, une salle de briefing et toutes les commodités de façon à ce que nous nous sentions comme "chez nous". Bref une hospitalité incroyable !

Le Kansas est une région très orientée vers l'aéronautique. De nombreux constructeurs aéronautiques, comme Boeing, Cessna et même Airbus sont implantés à Witchita proche de 18 miles de Newton. Il y a également beaucoup d'entreprises qui travaillent dans le domaine aéro comme sous-traitant de ces grosses entreprises.

Du coté des pilotes et des vols : L'ambiance est bonne et la motivation est sans faille. Ici les conditions de vols sont très variables : Un jour avec 30 nœuds de vent provenant du Sud, le jour suivant 5 nœuds et le lendemain 25 nœuds plein travers puis plein nord. La température et l'hygrométrie varient aussi beaucoup dans une même journée. Cela joue beaucoup sur le comportement des avions en vol.

Même s'il y a encore beaucoup à faire dans la préparation des pilotes pour les WAC, Coco est plutôt satisfait des vols qu'il contrôle.

Nous avons prévu de faire deux jours "Off" ce week-end pour reposer un peu les organismes avant le "rush" de la compétition. La météo est à la dépression pour ce week-end ce qui devrait aider les pilotes à "couper" naturellement pour se reposer.

Nous quitterons le Kansas le 3 octobre au matin pour rejoindre Sherman en vue des entrainements officiels le 4 octobre."

Bookmark and Share
1 | ... | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | ... | 47
Toutes les actualités
1ère étude sur les impacts de l’aviation générale en France
40643 licenciés FFA en 2013
Les journées FFA 2014 : week-end des 12-13 avril.
"Les ateliers d'OSAC" : 2ème journée de formation gratuite
Les Championnats du Monde 2015 de Voltige Unlimited auront lieu en France !
Championnat du Monde 2013 de Pilotage de Précision : la France en bronze !
Actualités
Fédération Française Aéronautique