Logo Fédération Française Aéronautique, avion, vol moteur
Disparition de Jean Délémontez
../News/2015071311025549_jean_delemontez_2008.jpg
La Fédération Française Aéronautique tient à saluer respectueusement la mémoire de Jean Delemontez.

Jean a été un de ces quelques hommes qui ont marqué de leur empreinte l’aviation française et ont permis à la France d’occuper le deuxième rang mondial, et le premier en Europe, dans ce domaine.

Même s’il a été formé dans le domaine aéronautique militaire, c’est avant tout dans l’aviation légère qu’il a exercé son art, car la création d’avions aussi réussis est un art.
Dans les années d’après-guerre, la créativité et le savoir-faire de Jean Delemontez ont permis à nos aéroclubs de se rééquiper et de connaitre l’expansion forte de ces cinquante dernières années.

Des générations de pilotes privés -- ils sont 42 000 actifs actuellement-- lui doivent beaucoup  car c’est grâce  à sa collaboration avec son beau-père Edouard Joly qu’est née la série des JODEL, puis à celle avec Pierre ROBIN avec qui il créa la série à grand succès des DR dont plusieurs milliers ont été construits, dans les usines dijonnaises ou ailleurs.
Aujourd’hui encore près d’un millier de ces avions volent chaque jour dans nos aéroclubs et leurs vrais successeurs ne sont pas encore nés, car en plus de leurs remarquables qualités de vol, ils correspondent parfaitement bien à leur usage mixte école-vol local-voyages qui constitue leur quotidien. De plus, à l’image de leur créateur lui-même, ils sont une référence en matière de longévité.

Et lorsque nous nous étions rencontrés à Beaune lors des cérémonies marquant les soixante ans du Bébé Jodel, il m’avait expliqué longuement comment il entendait alléger encore et perfectionner ses avions.

Les avions créés par Jean Delemontez ont marqué une rupture avec leur temps et ont permis un fort  développement de l’aviation légère en France et en Europe. Par un hasard du calendrier dont l’Histoire a le secret, s’est déroulé aujourd’hui même, à Calais, où je me trouve, la traversée de la Manche par l’avion électrique léger EFAN d’Airbus qui peut lui aussi marquer une nouvelle rupture pour l’aviation légère.

Pour toute son œuvre créatrice au service de l’aviation légère,  la FFA remercie Jean et salue respectueusement sa mémoire.

A sa famille et à ses proches elle présente ses plus sincères condoléances.

                            Jean Michel OZOUX
                            Président
                            Fédération Française Aéronautique

photo : Aerobuzz
                        

Bookmark and Share
1 | ... | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | ... | 47
Toutes les actualités
600 aéroclubs vous ouvrent leurs portes le week-end des 12 et 13 septembre 2015 !
Co-avionnage : non, mais oui… peut-être !
Championnats du Monde de Voltige Unlimited 2015 : succès sportif et populaire
Championnats d’Europe 2015 Voltige Advanced : la relève française de très haut niveau
L'Institut Aéronautique Jean Mermoz Seul Partenaire de la FFA pour la formation PPL en e-learning
Le Français Damien Vadon Champion du Monde de pilotage de Précision
Actualités
Fédération Française Aéronautique