Logo Fédération Française Aéronautique, avion, vol moteur
Vive 2016 ! Par Jean Michel Ozoux, Président
L’année 2015 est passée et nous commençons 2016. La page est à la fois blanche et propice à la réalisation de tous nos souhaits, aéronautiques en particulier, et en même temps porteuse d’inquiétudes prédéterminées par les orientations du passé : les Metar sont optimistes, mais les TAF Longs invitent à la prudence.

Dans cette rubrique de la nébulosité et pour l’évacuer rapidement, nos craintes se portent en particulier sur nos budgets sportifs, tant sur cette année olympique que sur la candidature de Paris aux Jeux 2024. En effet, en période de budgets contraints par la dette, ces deux événements risquent d’orienter prioritairement les aides d’État vers les fédérations olympiques au détriment des autres. Sur le plan de nos équipements l’approche de l’obligation du 8,33 kHz – en 2018 – va nous imposer de devoir commencer à jeter des  équipements 25 kHz en bon état pour les remplacer à grands frais par du matériel neuf. Nous avons évité de justesse la nouvelle obligation d’équipement de ceintures trois points et d’extincteurs : cela ne concerne que les avions neufs. Mais il a fallu que nous le fassions confirmer car ce point était flou dans l’esprit de certains représentants de l’autorité… Dans le domaine de la formation, « l’esprit de Rome », comprenez la feuille de route aviation générale, le fameux « GA Roadmap » présenté lors de la conférence de Rome en octobre 2014, qui porte nos espoirs d’avoir enfin une réglementation européenne adaptée à l’aviation générale, connaît ses premiers ratés. Le groupe ad hoc chargé de proposer, au bénéfice des petites structures de formation, une solution réglementaire hors du cadre actuel des approbations formelles, lourdes et coûteuses, s’est fait retoquer sa copie par les juristes de l’EASA pour ne pas avoir prévu… d’approbation formelle ! Or, cette stricte exigence, contenue dans l’actuelle loi fondamentale de l’EASA, va disparaître dans la nouvelle version de celle-ci, dont le projet circule déjà et qui devrait être voté en 2017. Une fois encore, le temps des juristes européens n’est pas celui de la vraie vie. Garder en vie nos petites structures de formation est notre devoir face à la technocratie de Cologne.

Mais, bien heureusement, cette nébulosité n’est que du « broken » et il existe de nombreuses zones de ciel bleu qui nous permettent d’aborder 2016 avec optimisme et espoir.

Le Brevet de base, lui, continue à cheminer positivement et son successeur prévu, le LAPL modulaire ne rencontre pas à ce jour d’opposition majeure, mais tant que les textes ne sont pas publiés, nous restons prudents. Nos pourparlers avec le pôle médical de la DGAC devraient aboutir à une lecture plus conforme des textes européens qui visaient à simplifier le contrôle médical du LAPL et que paradoxalement notre autorité médicale semble vouloir assimiler au contrôle des professionnels. Le LAPL est un brevet intermédiaire entre le PPL et le brevet ULM et ses exigences médicales doivent aussi se situer entre les deux.  Sur le plan sportif, le calendrier a été mis en place et la saison va être chargée avec de belles compétitions en perspective et un public que nous souhaitons toujours plus nombreux, à l’image de celui de Châteauroux. Sur le plan événementiel, votre fédération va reprendre la campagne de communication télévisée en avril, début de la pleine saison aéronautique, ce qui permettra aux aéroclubs de programmer leurs JPO dès cette période. Votre fédération sera aussi partie prenante du Paris Pontoise Air Show, début juin, salon de l’aviation légère qui s’est tenu les années passées à Lyon Bron et à Cannes. Enfin, comme nous sommes dans une année paire, le HOP ! Tour des Jeunes Pilotes s’élancera mi-juillet, avec sa cinquantaine d’avions et un périple de deux semaines pour son double rôle de perfectionnement de ces jeunes et de promotion de notre aviation à chacune de ses étapes. Et bien d’autres bonnes choses encore seront réalisées tant grâce à nos structures fédérales que dans chacun de nos 600 aéroclubs.

En conclusion, une année qui restera « volable », mis à part quelques nuages sur lesquels s’efforce de veiller votre fédération.

Je me joins aux membres du bureau fédéral, aux permanents fédéraux pour vous souhaiter une excellente année 2016, et surtout de bons vols.

Jean-Michel Ozoux
Président
Bookmark and Share
1 | ... | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | ... | 41
Toutes les actualités
Carte OACI 1/500 000e 2016
Radio 8.33 kHz : Éxonération de la redevance EASA
Stage Routeur et séminaire instructeur voltige
HOP! Air France de nouveau partenaire officiel de la FFA
Sondage Voltige
Mach7 en remplacement de carte.aero
Actualités
Fédération Française Aéronautique