Logo Fédération Française Aéronautique, avion, vol moteur
L’arrêté de l’IR privé français est publié !
L’arrêté du 24 juin 2011 fixant les «conditions de délivrance de la qualification nationale de vol aux instruments F/N-IR (A) de pilote privé avion et les privilèges associés a été publié au Journal officiel de ce 6 juillet.

Une atmosphère de fébrilité régnait dans le chalet de la DGAC lors du salon du Bourget, le 24 juin. Comme il s’y était engagé 9 mois plus tôt, lors d’un rendez vous avec la FFA consacré au dossier des licences EASA, le directeur général de l’aviation civile s’apprêtait à signer, en présence des présidents des fédérations aéronautiques, l’arrêté portant création de l’IFR privé français. Cet évènement est historique : depuis le début des années soixante la FNA, puis la FFA réclamait régulièrement la création de ces règles adaptées à nos avions légers, évoluant dans les basses couches. Cette situation de blocage et la complexité de l’IFR « complet » avait abouti à ce que nous ayons un taux de pilotes qualifiés sans visibilité parmi les plus faibles du monde, et encore de nombreux titulaires avaient la version US, tournée, comme toujours vers le côté pratique et donc simplifiée à l’extrême, mais très efficace.

La délégation fédérale, qui a participé au groupe de travail, emmenée par Pierre Podeur, Secrétaire Général de la FFA, s’est évertué a obtenir que cette version française soit d’une part la plus proche possible du projet européen qui viendra à terme la remplacer et d’autre part à faire en sorte que la plupart des heures de formation puissent être effectuées en aéroclub par des instructeurs FFA, en dehors des 10 h obligatoires en FTO selon les règles OACI.

Ceci est d’une importance considérable pour nos pilotes et pour nos clubs.

Pour nos pilotes, cela leur donne une motivation pour continuer au delà du PPL tout en assurant leur formation en grande partie « près de chez eux », dans leur club. Cela leur permettra ensuite de voyager plus sereinement et plus régulièrement.

Cela nécessitera de disposer d’un avion équipé IFR et bien sûr d’instructeurs ayant les qualifications requises. Les cours de l’Institut MERMOZ, devraient être là dès octobre pour toute l’approche théorique.

Alors, bons vols, sans visibilité !
Jean Michel Ozoux
Président de la FFA


L’ IFR privé à la française en quelques points


A la demande de son Directeur général, la DGAC a décidé la mise en place d’un IR privé sous le modèle du projet européen et en attendant celui-ci.
- Concerne uniquement les PPL en SEP ou MEP de moins de 2 tonnes volant à un FL<195
- Doit pouvoir s’intégrer dans le modèle européen

  • Formation théorique
- Très allégée par rapport à l’IR FCL
- Se fait au travers d’une FTO (ex : Mermoz)
- 150 heures mais à distance en e-learning avec minimum 2 jours dans la FTO
- Examen de 150 questions en 3 modules
- Pas de question de théorie pure

  • Formation pratique (monomoteur)
- 40 heures mini
- 10 heures mini en FTO. Le reste peut se faire en aéro-club avec IRI et avion équipé IFR
- Evaluation à l’entrée en FTO
- Nombreux clubs intéressés
-
Discussions en cours entre FFA et divers FTO (ESMA, EPAG, ACOP, Aéropyrénées, etc.)

Pierre Podeur
Secrétaire Général de la FFA, Instructeur


Téléchargez en cliquant ici le texte de l'arrêté.


Bookmark and Share
1 | ... | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41
Toutes les actualités
La FFA au 6ème Mondial de la Simulation
Deuxième place mondiale pour la France en Voltige Unlimited !
Médaille de bronze pour la France au Championnat d’Europe de Rallye Aérien !
Les lauréats du TAJP 2011
CARTON PLEIN POUR L'EQUIPE DE FRANCE DE VOLTIGE ADVANCED !
Toussus: l’arrêté, publié au Journal officiel le 10 août, est entré en application le 15 août.
Actualités
Fédération Française Aéronautique